Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Universite - Enseignants Chercheurs - M. Sylvie Strudel

M. Sylvie Strudel

Enseignant – chercheur
Sylvie Strudel
M. Sylvie Strudel
Professeur en Science politique
Sylvie Strudel
Matière(s) enseignée(s) :

Science politique, Etudes politiques

Thèmes de recherche :

Théorie et pratiques de la citoyenneté, Clivages et enjeux politiques européens, Sociologie électorale

Coordonnées :

Centre Panthéon
université Paris 2 Panthéon-Assas
12 place du Panthéon
75005 Paris

Activités / CV

Titres universitaires

  • 1981 : maîtrise ès-lettres modernes Paris 4 Sorbonne
  • 1983 : diplôme de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris
  • 1984 : DEA de sociologie de l'Ecole des Hautes Etudes en  Sciences Sociales, Paris
  • 1991 : doctorat en science politique de l'IEP de Paris et diplôme d'habilitation à diriger des recherches
  • 2005 : agrégation externe de science politique (major)

Publications récentes

  • Lilleker (Darren), Koc-Michalsaka (Karolina), Negrine (Ralph), Gibson (Rachel), Vedel (Thierry), Strudel (Sylvie), Social Media Campaigning in Europe, Abingdon, Routledge, à paraître 2019.
  • Strudel (Sylvie), « Quand le premier de cordée dévisse », dans Bruno Cautrès et Anne Muxel (dir.), Histoire d’une révolution électorale (2015-2018), Paris, Classiques Garnier, à paraître avril 2019.
  • Strudel (Sylvie) et Holeindre (Jean-Vincent), « Marshall Sahlins et le concept de culture », Guillaume Devin et Michel Hastings (dir.), 10 concepts d’anthropologie en science politique, Paris, CNRS Editions, 2018, p. 83-104.
  • Strudel (Sylvie),  « Le vote », Christophe Roux et Eric Savarèse (dir.), Sociologie politique, Bruxelles, Larcier, 2017, p.17-30.
  • Strudel (Sylvie),  « Emmanuel Macron : un oxymore politique ? », dans Pascal Perrineau (dir.), Le vote disruptif. Les élections présidentielle et législatives de 2017, Paris, Presses de Sciences Po, 2017, p. 205-219.
  • Cautrès (Bruno) et Strudel (Sylvie), « Shifts in Voting Decisions on the Right : From a Centripetal Victory to a Centrifugal Defeat » in Pascal Perrineau (ed.), The 2012 French Election : How the Electorate Decided, New York, Palgrave Macmillan, 2016, p. 93-112.
  • Koc Michalska (Karolina) et Strudel (Sylvie), « European Citizenship in Action: EU Movers as Voters », in All Citizens Now: Intra-Eumobility and Political Participation of British, Germans, Poles and Romanians in Western and Southern Europe, MOVEACT Project, Scientific Report, 30 mai 2012, pp. 26-33.
  • Strudel (Sylvie), « L’Europe, un nouvel espace de citoyenneté ? : le vote des non-nationaux », Revue internationale de politique comparée, « Élections européennes », 16 (4), 2009, pp. 559-568.
  • Strudel (Sylvie),  « Citoyennetés », dans Belot (Céline) , Magnette (Paul) et Sabine Saurugger (Sabine) dir. , Science politique de l'Union européenne, Paris, Economica, 2008, pp. 175-195.  
  • Beaud (Olivier), Lechevalier (Arnaud), Pernice (Ingolf),  Strudel (Sylvie) dir., L'Europe en voie de Constitution. Pour un bilan critique des travaux  de la Convention européenne, Bruxelles, Bruylant, 2004, 856 p.

Informations complémentaires

Laboratoire d'appartenance

  • Co-directrice du CECP (Centre d’Etudes constitutionnelles et politiques) EA 162  
  • Chercheuse associée au Centre Marc Bloch de Berlin et au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof)

Responsabilités administratives ou pédagogiques à l'université Paris 2 Panthéon-Assas

  • Directrice du M2 Etudes politiques
  • Membre du Conseil Académique
  • Membre de l'UFR de 2e et 3e cycles de droit et de science politique

Responsabilités extérieures

  • Membre du comité de rédaction de la Revue française de science politique
  • Membre du comité éditorial de la revue French Politics, Palgrave Journals.
  • Co-directrice de la collection « Bibliothèque de science politique » aux Classiques Garnier (avec Philippe Portier, EPHE)
  • Visiting Professor in the Stanford Program in Paris.
  • Expert pour les projets de sciences sociales auprès de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), Bonn.