Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Universite - Enseignants Chercheurs - M. Thomas EHRHARD

M. Thomas EHRHARD

Enseignant – chercheur
Pictogramme figurant un enseignant de l'université
M. Thomas EHRHARD
Maître de conférences en Science politique
Pictogramme figurant un enseignant de l'université
Coordonnées :

CECP - Institut Cujas
Université Paris 2 Panthéon-Assas
158 rue Saint-Jacques
75005 Paris

Activités / CV

Titre universitaire
Docteur en science politique

Prix et distinctions

  • Prix de thèse de la Fondation Mattei Dogan, décerné par l'Association Française de Science Politique, catégorie « Étude de la société française », 2015
  • Prix Corbay de l'Académie des sciences morales et politiques, Institut de France, 2015
  • Prix de thèse de l'Assemblée nationale, 2014

Publications récentes 
(Sélection à partir de 2016)

Ouvrages

  • Le découpage électoral sous la Ve République. Intérêts parlementaires, logiques partisanes, Paris, Classiques Garnier, coll. Science Politique, 2017, 967 p.
  • Vies politiques. Mélanges en l’honneur de Hugues Portelli, Paris, Dalloz, 2018, 450 p., (avec Guillaume Devin, Marc Milet et Sylvie Strudel).

Manuel
Droit constitutionnel, 13e ed., Paris, Dalloz, 2019, (avec Hugues Portelli)

Chapitres dans des ouvrages collectifs

  • « Les partis politiques et les institutions. La présidentialisation des partis politiques sous la Ve République », in Thomas Ehrhard, Guillaume Devin, Marc Milet, Sylvie Strudel (dir.), Mélanges en l’honneur de Hugues Portelli, Paris, Dalloz, p. 125-144.
  • (avec Jean de Saint-Sernin), « Institutions politiques et droit constitutionnel, entre insertions et dépassements », in Thomas Ehrhard, Guillaume Devin, Marc Milet, Sylvie Strudel (dir.), Mélanges en l’honneur de Hugues Portelli, Paris, Dalloz, p. 99-115.
  • « Étude des critiques récurrentes à l’encontre du système électoral en France et des réformes envisagées », in Philippe Lauvaux, Jean Massot (dir.), La loi électorale en Europe, Paris, Société de législation comparée, 2018, p. 63-83.
  • « La difficile condition des "petits candidats" », in Pascal Perrineau (dir.), Le vote disruptif. Les élections présidentielle et législatives d’avril-mai-juin 2017, Paris, Presses de Sciences Po, 2017, p. 59-70.

Direction de numéros de revue
(avec Camille Bedock et Damien Bol), Election Law Journal, sept. 2017, vol. 16, n° 3 : What Do Political Scientists Know About Electoral Reform That Practitioners Do Not? A View from Europe and Canada.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • (avec Cédric Passard), « Réformes électorales et changements institutionnels dans un contexte de démocratisation. Le choix du scrutin uninominal sous la Troisième République en France », Swiss Political Science Review, 2018, vol. 24, n° 2, p. 120-140.
  • (avec Camille Bedock et Damien Bol), « Political Scientists and Electoral Reforms in Europe and Canada: What They Know, What They Do », Election Law Journal, 2017, vol. 16, n° 3, p. 335-340.
  • « Le Front National face aux modes de scrutin : entre victoire sous conditions et influences sur le système partisan », Pouvoirs, n° 157, 2016, p. 85-103
  • « Penser les politiques électorales. L'objet électoral saisi par les politiques publiques », Gouvernement et Action Publique, 2016, n° 1, p. 9-33.
  • (avec Jean de Saint Sernin), « La réforme électorale continue du Sénat de la Ve République : changer le mode de scrutin pour réformer les institutions ? », Revue du droit public et de la science politique en France et à l’étranger, 2016, n° 1, p. 195-222.

Working papers

  • « La réforme électorale : la véritable réforme institutionnelle ? », Jus Politicum (blog), juin 2018, en ligne.
  • (avec Olivier Rozenberg), « La réduction du nombre de parlementaires est-elle justifiée ? Une évaluation ex-ante », LIEPP Working Paper, 2018, n° 75, p. 1-45.
  • « Les commissions parlementaires ont-elles été revalorisées ? L’évaluation de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 par l’administration parlementaire », Débats du LIEPP, 2017, n°3, p. 5-10.